Coronavirus : « Origines de la pandémie : pourquoi faut-il s’abstenir d’accabler la Chine ? »

Discussion in 'Politics and Debate' started by juilekitty01, Feb 14, 2021.

  1. juilekitty01

    juilekitty01 Newbie

    Blogs:
    0
    Joined:
    Nov 30, 2020
    Posts:
    54
    Likes Received:
    0
    Le 8 avril dernier, enfin, des chercheurs anglais et allemands ont publié l’analyse phylogénétique de 160 génomes du virus dans la revue américaine PNAS. Collectés un peu partout sur la planète, ces génomes sont fortement similaires entre eux, mais il existe tout de même des variations permettant de distinguer trois souches principales, A, B et C.
    Puisque la vaste majorité des cas initialement recensés à Wuhan appartient au groupe B, les variants du groupe B devraient donc être les plus proches de la souche BatCov-RatG13 (si la première contagion homme-animal a vraiment eu lieu dans cette ville). Or, ce n’est pas le cas. En réalité, les variants les plus proches du virus de chauve-souris sont ceux du groupe A recensés dans le sud de la Chine (près de Hong-Kong), au Japon ainsi qu’aux États-Unis. Le groupe C enfin est celui qui a frappé le plus durement l’Europe, et il semble n’avoir émergé que dans un troisième temps, suite à une mutation survenue au sein du groupe B. (…)
    Interrogé par la chaîne de télévision chinoise CGTN, Peter Forster de l’Université de Cambridge et premier auteur de l’étude est formel : malgré les apparences, il est trop tôt pour dire que la pandémie est née à Wuhan en Chine. (…) Or, si Wuhan n’est pas le foyer initial, où faut-il désormais chercher le patient zéro ? (…)
     

Share This Page